Vacances en Céphalonie

Publié dans : #Sylvie
 Aprés un vol sans souci et une nuit à l’auberge de jeunesse de Patras, nous avons enfin trouvé notre rythme de croisière. Départ de Kilinni, en route pour la Céphalonie. Nous avons donc commencé notre circuit par une première étape au sud, à Kato Katelio, avec comme unique objectif, la plage matin, midi et soir, aux pieds de notre petite pension, afin de nous remettre un peu des turpitudes du voyage. La petite famille enfin requinquée, nous mettons cap au nord, direction Sami. Sami étant un peu gros pour nous, nous continuons jusqu’à la prochaine station, Agia Efimia, charmant petit port niché au creux d’une baie magnifique. Nous entamons donc méthodiquement notre quête d’un logement pour la semaine. Aprés avoir réveillé quelques mamies, dérangé quelques femmes de ménage et négocié avec quelques patriarches respectables, nous dénichons cette maison dont l’étage est aménagé en studios et appartements. Voilà qui nous sied parfaitement.  Voici quelques unes de nos plages preférées au nord de l’ile. Neochori, la plus belle;  accessible seulement par une piste défoncée et interminable. Charles vous dira : « On se croirait dans une carte postale. »,  son slogan des vacances. Agia Gorgota,  la plage des plongeons, beaucoup plus accessible et par conséquent, légèrement plus fréquentée. Une des plages d’Agia Efimia, avec des gisements de quartz et autres pierres précieuses pour nos apprentis chercheurs d’or. Myrtos Beach et ses eaux turquoises et agitées. Trés curieusement, on ne voit pas ses pieds lors du bain et l’on à vraiment l’impression de se tremper dans un colorant artificiel. Nous ne nous sommes bien entendu pas uniquement contentés des bains de mer, quoique la mer soit vraiment chaude. En effet, d’Agia Efimia, nous étions idéalement placés pour explorer toute l’ile et notamment sa partie nord, la plus jolie.